L´apparition de l'Enfant Jésus plein de grâce du 27 septembre 2021 à Sievernich

 

Au-dessus du marronnier, je vois une grande boule dorée accompagnée de deux petites boules dorées. La grande boule dorée est au centre. Les deux autres boules flottent respectivement à droite et à gauche de la grande boule dorée. Elles rayonnent magnifiquement vers nous. Maintenant, la grande boule de lumière dorée s'ouvre et une magnifique lumière en sort, formant les lettres ‘IHS’. L'enfant Jésus de Prague, avec une grande couronne dorée dans sa robe et le manteau de Son Précieux Sang, sort de cette lumière. Il a des cheveux courts bouclés brun foncé, des yeux bleus, est âgé d'environ cinq à six ans et son manteau est orné de magnifiques fleurs de lys brodées d'or, tout comme sa robe.

Il porte un grand sceptre en or dans sa main droite et dans sa main gauche, il porte le globe terrestre tel qu'on le voit depuis l'espace. Il tourne et au-dessus du globe, il y a une croix en or. Je vois autour de ce globe une grande couronne d'épines sombres. Et des épines de cette couronne d'épines tombent sur la terre. Certaines épines tombent aussi dans la mer. On dirait que les épines sont en feu.

Le Seigneur nous parle : « Au nom du Père et du Fils - c'est moi - et du Saint-Esprit. Amen. Mes amis, regardez, ceci est pour vous en pénitence. »

M. : « C'est le temps, la pluie. »

Le roi du ciel dit : « Priez, priez, priez ! Priez en particulier dans les jours à venir la prière de la réparation ! »

M. : « Seigneur, que signifie la couronne d'épines autour de la terre ? »

Le Seigneur dit : « C'est ce que je vais te montrer maintenant, mais garde le silence. »

Il y a eu une communication personnelle.

M. : « Mais ce serait déjà ...Personne ne s'y attend ! »

Le roi du ciel donne le conseil suivant : « Dis à Mes amis de s'unir dans la prière, en particulier dans le sens de la réparation. »

M. : « Seigneur, ils pensent tous que Corona est le plus grand fléau, et personne ne s'y attend. Oui, nous allons continuer à prier. »

Le roi des cieux dit : « C'est une conséquence de vos péchés. Par la prière de réparation, vous pouvez atténuer le jugement à venir. »

Il se rapproche de nous.

Nous prions : « Ô Jésus, Fils de David, aie pitié de nous. Oh Jésus, Fils de David, aie pitié de nous. Oh Jésus, Fils de David, aie pitié de nous. »

M. : « Seigneur, je voudrais te recommander tout particulièrement tous les malades. Prends-les dans ton cœur très saint. »

Puis Il prend le sceptre d'or, le serre contre Son cœur. Il nous asperge, ainsi que les hommes au loin, de Son précieux sang.

« Au nom du Père et du Fils - c'est moi - et du Saint-Esprit. Amen. »

Nous devons prier :

« Oh mon Jésus, pardonne-nous nos péchés, préserve-nous du feu de l'enfer et conduis au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de Ta Miséricorde. Amen. »

« Plus on prie, plus il y a de repentir, plus il y a d'amour dans le cœur des gens. Alors le Père éternel vous montrera la douceur et la bonté. Prière, sacrifice, pénitence ! Prière, sacrifice, pénitence ! Prière, sacrifice, pénitence ! Restez fidèles à Mes paroles, qui sont les paroles du Père éternel dans les cieux. Je suis le fils de David. »

M. : « Ô Seigneur, je voudrais aussi prier tout particulièrement pour mon mari, qui a été opéré aujourd'hui. Sois miséricordieux envers lui et tous les malades. Sois pour lui et pour tous les malades le Seigneur et le Sauveur. »

« Le Père céleste pardonnera au monde si vous priez, si vous faites des sacrifices, si vous vous repentez. Celui qui pèche et ne garde pas Mes commandements, qui sont les commandements du Père éternel dans les cieux, se moque de Dieu, Mon Père dans les cieux. Voyez les fausses doctrines, voyez les égarements. »

(Note personnelle : ici, le Seigneur se réfère particulièrement aux enseignants. Ceux qui enseignent la doctrine catholique).

M. : « Je voudrais aussi prier pour nos ennemis. Asperge-les aussi de Ton précieux sang. Ô Jésus, Fils de David, sauve-nous et le monde entier. »

Le Seigneur dit : « Adieu ! »

M. : « Il nous bénit - Adieu ! - et disparaît dans la lumière. »

Je n'ai pas vu les anges aujourd'hui, mais ils étaient là. Adieu ! Deo Gratias !

Nous chantons : « Je suis le cher petit Jésus, viens et laisse-moi être avec toi, laisse-moi être avec toi ... »

 

 

Ce message est rendu public sans vouloir préjuger du jugement de l’Église.

Copyright!