L’Enfant Jésus miséricordieux apparaît le 3 août 2020 au-dessus de la maison de Jérusalem

 

Je vois trois boules rayonnantes de lumière dans l’air, une grande et deux petites côte à côte, qui s’approchent vers nous.

La grande boule s’ouvre et une lumière merveilleuse en jaillit. Je suis très émue et je pleure de joie. Soudain, l’Enfant Jésus de Prague apparait, sur sa tête est déposée une grande couronne d’or ; il est habillé d’un manteau et d’une robe en or. Ses cheveux sombres sont bouclés, ses yeux sont bleus. Il porte dans sa main gauche un livre d’or. Les deux autres boules s’ouvrent aussi, faisant jaillir une lumière et deux anges en robe blanche sont debout à côté de l’Enfant Jésus. Le Roi des Cieux nous bénit avec Son sceptre et nous prions : « Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen. »

Le Roi des cieux dit :

« Je suis le Grand Prêtre du Père Éternel! Si les chrétiens se disputaient moins et priaient plus, vos prières pourraient apaiser le tribunal Eternel. Mais vous allez bientôt subir une plus grande tribulation. Invoquez Ma pitié et celle de mon Père du Ciel. Rendez grâce aux âmes qui écoutent ma Parole et la suivent, celles que j’ai aspergées de Mon Sang Précieux.

Ressaisissez vous ! Repentez-vous de vos péchés! Faites de bonnes actions! Ne suivez pas l’esprit du monde! J’apparais sous l’aspect de de l'Enfant Jésus pour vous exhorter davantage à la repentance.

Ayez des remords, Revenez au Bien. Que d’autres veillées de prière soient organisées. C’est ma divine volonté. Faites selon vos possibilités. Sacrifier tout pour moi, et spécialement toutes vos mauvaises habitudes dans les veillées de prière.

Je suis le Seigneur, votre Dieu, Jésus-Christ. Je suis le Crucifié et l’enfant roi et divin. Mais vous, qui écoutez Ma Parole et que j’ai bénis, ayez du courage! Je ne vous quitte pas ! Gardez courage et restez ferme ! »

Le Roi des Cieux demande notre prière et nous prions :

« Ô mon Jésus, pardonne-nous nos péchés. Préserve-nous du feu de l’Enfer. Conduisez toutes les âmes au ciel, en particulier celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

L’Enfant Jésus, riche en grâces, plane maintenant sur nous et nous bénit une dernière fois pour nous dire au revoir. Puis il y a quelques mots privés à propos de M.

M. : « Oui, tu veux dire ? »

Le Seigneur dit au revoir : "Adieu !"

 

Ce message sera annoncé sans préjudice du jugement de l'Église catholique romaine.

Droit d´auteur © Manuela 2000