L´Apparition de l’Enfant Jésus de Prague de Sievernich datée du 25.03.2020, entre 16h50 à 17h15, pendant la prière du chapelet

 

Le texte original de l’enregistrement audio est publié

 

Ce message est annoncé sans préjuger du jugement de l´Église catholique romaine.

 

Le « Notre père » est prié, tandis que l’Enfant Jésus de Prague apparaît.

 

M. : « L’Enfant Jésus vient à nous avec la robe de son sang précieux et avec le manteau de son sang précieux. Et il a encore ces houppes si attachées sur la poitrine avec un bouclier. » [Note sur le pectoral à la fin du texte (*)]

 

Il a les cheveux brun-noir et les yeux bleus avec la couronne d´or. Avec le livre d’or et son sceptre Il vient à nous et il nous demande de prier : « Notre père (...) ».

 

Jésus nous bénit avec son sceptre d’or et nous devrions prier « Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit ».

 

L’Enfant Jésus dit :

« Aujourd’hui, c’est la fête de Ma Sainte Mère et en même temps c´est ma fête. Cette fête a été oubliée par vous. Mais cette journée sera une fête importante à l’avenir. »

 

M. s´étonne: « Tu enlèves deux houppes de ton vêtement, une en or et une en rouge. » M. tend les mains et le roi céleste met deux houppes dans ses mains.

 

Le Seigneur dit :

« La houppe rouge est pour mes souffrances et mon sang précieux. Et la houppe dorée est pour ma grâce, que je vous donne. L’or du ciel. Priez le chapelet du très précieux sang de Jésus Christ ! Et à partir d’aujourd’hui, veuillez fixer ces deux houppes au chapelet. Ces deux houppes peuvent vous rappeler à ce jour, la fête de l’Annonciation. Je souhaite qu’après cette prière du chapelet du très précieux sang, vous priez 33 fois « O Jésus, Fils de David, ayez pitié de nous ! »  « 33 fois ». Pour cet « Appel de Jésus », l’invocation de mon nom, je vous ai donné ces deux houppes. Ils vous rappellent au vêtement de mon précieux sang, que je suis toujours avec vous en ce moment. »

 

M. répète à nouveau : « L’appel à Jésus, les houppes attachées au chapelet du sang précieux, une en or et une en rouge. »

 

Le Seigneur incline sa tête.

 

M. demande : « Et j’ai bien compris qu’ils signifient le manteau et le vêtement de ton précieux sang ? Et que tu es toujours avec nous ? Comme un signe que tu nous accompagnes à travers ces temps et à l’avenir. Nous devons fixer ces houppes au chapelet et prions l’appel à Jésus, ai-je bien compris cela ? Jésus, Fils de David, ayez pitié de nous ? »

 

Comme avant, le Seigneur montre son accord.

 

L’Enfant Jésus dit :

« Certains mots sont pour beaucoup de gens que je parle maintenant ! Certains mots ne sont que pour ... Le Chapelet est pour beaucoup de gens. »

 

Le Seigneur charge ... avec son apostolat et celui de sa Très Sainte Mère.

 

Le Roi céleste dit :

« ... Mais rappelez-vous, je suis avec vous ! Ensuite, tout le monde porte ... chacun, porte le vêtement de mon sang précieux sur son chapelet. Alors je me donne à vous ! »

 

M. est heureux : « C’est comme ça que nous avons toujours quelque chose avec nous. »

 

Le Seigneur dit :

« Il sera béni selon le vieux rite ! ADIEU ! »

 

M. dit : « Merci, Seigneur ! ADIEU ! »

 

Le Seigneur bénit M. et ... fait le signe de croix.

 

On prie : « Gloire au Seigneur pour les siècles des siècles. Amen. »

 

« Notre père qui es aux cieux (...) »

« Je vous salue, Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec vous (...) »

 

M. dit au Seigneur au revoir de la main. 

 

(*) Note sur le pectoral :

 

Concernant la phrase ... « Et il a encore ces glands si attachés sur la poitrine avec un bouclier. »

 

L’histoire de ces houppes a commencé par un message de Dieu. « Et l´Éternel parla à Moise : Parle aux fils d´Israël, et dis-leur qu´ils se fassent, en leurs génération, une houppe aux coins de leurs vêtements, et qu´ils mettent à la houppe du coin un cordon bleu. » (Cf. 4ème livre Moïse, 15,38) Dieu dit : « Et elle sera pour vous une houppe ; et vous la verrez, et il vous souviendra de tous les commandements de l´Éternel, afin que vous les fassiez, (...) » (v.39).

cf. 4. Livre de Moïse Chapitres 4, 37-40

cf. 2. Livre de Moïse Exode Chapitres 28, 4-14